Lamonzie St martin
06.66.72.84.92
contact@popsport.fr

Test Saucony Xodus ISO 3

Bienvenue chez Pop Sport

image_pdfConvertissez en PDFimage_printImprimez cet article

Test
Saucony Xodus ISO 3

Mes Hoka Speedgoat m’ayant méchamment lâchée quelques semaines avant le Trail de l’Aïga (compte rendu ICI), il me fallait de toute urgence une nouvelle paire de chaussures ! Vous allez me dire : « Mais pourquoi ne pas reprendre les mêmes dans ce cas-là ? Tester une paire de chaussures juste avant une épreuve, c’est prendre le risque de se blesser ! » Oui, mais j’aime le risque… Non, pas du tout ! C’est juste que, malheureusement, le modèle n’est plus fabriqué, et le nouveau est trop étroit pour mes petons !

Conséquemment,
je plonge dans l’inconnu avec cette paire de chaussures. J’ai déjà eu leurs
petites sœurs, les Peregrine, qui m’ont déclenché une crise du nerf sciatique,
l’année dernière… Je n’étais pas vraiment rassurée pour les tests, mais on m’a
assuré que l’amorti était là et que je galoperai mes 65 kilomètres de
course sans problème.

Alors
testons !

L’histoire
de la marque

Saucony
a été fondée en 1898, deux ans après le premier marathon olympique et un an
après le premier marathon de Boston. L’usine a été ouverte par quatre jeunes
entrepreneurs en Pennsylvanie puis a déménagé en 1968 dans le Massachusetts.

En
1910, 800 paires de chaussures sont fabriquées par jour. À l’époque, c’était un
chiffre important.

Saucony
est déterminée à vouloir fabriquer une chaussure qui pourrait changer la façon
de courir. En 1970, on courait souvent en chaussures de cuir ou pieds nus…
C’est en 1977 que le prix de la « meilleure qualité » est décerné à
la société. Elle devient très vite la chaussure la plus convoitée des coureurs.

Le logo de la marque
Saucony représente le courant du ruisseau Saucony Creek et les rochers couchés
dans son lit.

Vous
l’aurez compris, Saucony est le pionnier des marques de chaussures de course !

Informations
tirées du site www.saucony.com

Point
technique du site i-Run

  • Chaussure de
    trail polyvalente avec un excellent amorti
  • Semelle
    intermédiaire EVERUN : amorti et réactivité
  • Empeigne :
    résistante
  • Mesh avec
    renforts thermocollés
     :
    maintien et solidité
  • Système
    ISOFIT 
    : maintien
    de votre pied
  • Semelle
    extérieure PWR TRAC
     :
    accroche et stabilité
  • XT-900 : résistance et traction
  • Drop : 4 mm (talon 26,5 mm, avant-pied
    22,5 mm)
  • Poids constaté
    chez i-Run
     : 367 g
    en pointure 40
  • Coloris : aubergine, noir, lavande et pêche

Premières
impressions à la découverte

Bon,
on ne va pas se mentir, j’ai vraiment adoré leur look ! Enfin des
chaussures techniques et féminines !

Pas
évident d’enfiler les chaussures, il faut savoir qu’elles ne disposent pas de
« languettes » ; vous entrez comme dans une chaussette. J’ai un
pied plutôt large et, au début, même si les lacets étaient bien détendus, j’ai
eu un peu de mal à y entrer, mais ce n’est qu’un détail.

La
coque à l’arrière des chaussures apporte un très bon maintien au niveau du
talon. C’est vraiment agréable de se sentir bien maintenue, surtout quand on
part pour de longs, longs, kilomètres…

Je
n’ai fait que quelques foulées dans le magasin, histoire de voir. Malgré ma
petite appréhension au niveau de l’amorti, le confort était là et je me suis
sentie rapidement très à l’aise.

Ne reste plus qu’à voir sur le terrain !

Les
impressions après un test sur le terrain

Pour
le test sur le terrain du premier jour, c’était directement sur une sortie de cinq
heures… ça laisse le temps de les apprivoiser ou de les détester.

Je
les valide complètement ! La sortie s’est passée sur terrains gras et
caillouteux, elles accrochent très bien au sol.

Pour
ce qui est de l’amorti, même très bonne impression, que ce soit dans les
descentes ou après la sortie, je n’ai ressenti aucune douleur, ni au niveau des
genoux ni du nerf sciatique, HOURRA !

J’ai
fait plusieurs sorties, elles se sont maintenant bien faites à mes pieds et
j’en suis vraiment contente ; à voir sur plusieurs mois, mais après deux grosses
sorties et une course de 65 kilomètres sans douleur, je pense avoir trouvé
de bonnes remplaçantes à mes Hoka.

En
bref

Chaussures
avec une très bonne accroche sur terrains gras et caillouteux.

Un
bon amorti sur l’ensemble des chaussures avec un très bon maintien au niveau de
l’arrière du pied, ce sont des chaussures qui aiment les bornes.

Attention,
si vous avez des pieds plutôt larges, enfiler les chaussures demande quelques
contorsions au début.

On est d’accord que pour des courses de 20 kilomètres et pour la recherche de dynamisme, cette version ne sera sûrement pas la plus adaptée. Elles sont à mon avis légèrement trop lourdes. Il faut dire que je suis habituée à courir avec des chaussures vraiment très légères et, sincèrement, aux pieds on n’y fait pas trop attention.

Ou l’acheter:

Amazon:

(Visited 40 times, 1 visits today)

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire